Menu

Content Starts En quoi votre relais est-il magique?

Notre employé aux relations médias, Sharles Beaudoin-Vaillancourt, se fait souvent poser la question « en quoi votre relais est-il magique ? ». Nous avons décidé d’élucider le mystère entourant cette question qui est certes pertinente, mais vraiment récurrente et peut-être même comprendre si le relais est magique. Boom Alain Choquette!

Premièrement, on doit définir la magie qui est l’art de produire, par des procédés occultes, des phénomènes inexplicables ou qui semblent tels1. En effet, à priori il serait facile de croire que dans le cadre du relais et particulièrement dans la collecte de fonds des phénomènes inexplicables se produisent : des êtres humains empathiques à la cause des enfants malades sollicitent leurs proches à donner pour une cause et c’est tout à leur honneur. Nous avons interrogé Albert Grutier, comédien et mélomane québécois, (N.D.L.R. avant la mise en accusation de ce personnage fictif) à savoir si le Relais est un art et sa réponse a été catégorique : « pentoute, c’est pas de l’art, s’t’un sport pis une levée de fonds! Laissez-moi manger tranquillement maintenant! SVP quittez mon domicile! ». Bref, même si un humain qui court des kilomètres est gracieux et défi la plupart des forces physiques (sauf peut-être la force centrifuge de la terre [réf. requise]), ce n’est pas de l’art. Nous avons aussi retracé la classification des arts établie par le philosophe Etienne Sauriau et effectivement le sport ne figure pas dans les sept arts2.

Deuxièmement, nous avons tenté de prouver par l’absurde que le Relais est magique. Si on tente d’expliquer que le Relais est magique car il produit des phénomènes inexplicables, alors ces phénomènes devraient être expliqués par la suite logique. C’est absurde, donc le Relais ne serait pas magique.

Finalement, si le Relais est magique, est-ce de la magie blanche ou de la magie noire, voire de la sorcellerie? Ça c’est un secret de polichinelle : on vous laissera consulter le grimoire à la suite de votre Relais « non magique » ha ha ha!(rire machiavélique)!

Bref, la magie réside dans l’investissement d’athlètes dans une cause noble. Vous êtes hot! Boom David Copperfield!

Précision : si jamais pendant l’un de vos relais vous avez une sensation de bien-être associée à la course à pied, ce n’est pas de la magie mais un phénomène expliqué et documenté : l’euphorie du coureur : un simple afflux d’endorphines dans certaines régions du cerveau liées à l’humeur et l’émotion.

1. Recherche sur le moteur Netscape 4.0 avec les mots clés « définition magie ».
2. Souriau, E. 1969. La Correspondance des arts. Éléments d’esthétique comparée. Paris. Flammarion.